Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actuel / De nouvelles orientations pour le tourisme alpin ?

De nouvelles orientations pour le tourisme alpin ?

La fin de saison hivernale 2019-2020 a été bousculée par la fermeture des stations jusqu’à quatre semaines plus tôt que prévu. Le samedi 14 mars, les stations ont vécu une expérience à la fois traumatisante et fédératrice.

De nouvelles orientations pour le tourisme alpin ?

©CIPRA France

En quelques heures, suite aux mesures gouvernementales prises pour limiter la propagation du coronavirus en France, les acteurs touristiques ont dû s’organiser pour évacuer les touristes qui pour certains venaient juste d’arriver. Cette capacité à se fédérer est porteuse d’espoir et doit également être employée pour faire face aux défis auxquels sont confrontés les territoires de montagne : changement climatique, économie fortement basée sur le tourisme, vieillissement de la population, etc.

Pour faire face à des crises telles que celle que nous connaissons actuellement, il apparaît nécessaire pour les territoires de se structurer, de mettre les différents acteurs en réseau afin de mieux pouvoir puiser dans les compétences existantes en cas de coup dur. Il devient primordial de réfléchir à des solutions pour diversifier l’économie de montagne, encore trop portée sur l’hiver et sur le tourisme.

Les territoires membres d’Alliance dans les Alpes s’organisent pour sauver leur saison touristique, malgré l’annulation de grands événements sportifs et culturels et la limitation de la clientèle internationale.

La Communauté de communes du Pays des Ecrins (Hautes-Alpes) propose un Challenge kilomètre vertical sur tout l’été, où chaque participant pratique le défi seul et s’auto-chronomètre.

La Communauté de communes de l’Oisans (Isère), qui accueille habituellement beaucoup de touristes étrangers, réoriente sa communication 2020 vers une clientèle plus locale.

Sur une autre thématique, la commune d’Allons (Alpes-de-Haute-Provence) réfléchit à l’élaboration d’un guide touristique visant à promouvoir des lieux plus reculés afin d’avoir une meilleure répartition de la fréquentation touristique.

Différents événements fin 2020 permettront de réfléchir à la résilience des territoires alpins. En novembre, Alliance dans les Alpes et CIPRA International organisent un événement international sur le futur des sports de nature après la crise sanitaire (16 et 17 novembre 2020).

Les Etats généraux du tourisme en montagne se tiendront les 19 et 20 novembre 2020 dans différents territoires de montagne français.

Enfin, la SemaineAlpine Intermezzo du 9 au 11 décembre 2020 à Nice, événement international organisé par des ONG alpines conjointement à la Conférence des Ministres de la Convention alpine et au Forum de la Stratégie de l’Union européenne pour la Région alpine, portera sur le thème « Quelle implication de la jeunesse alpine dans son avenir ? ».

L’occasion pour venir s’inspirer d’initiatives d’autres pays alpins, d’élargir son réseau, de rencontrer d’autres territoires et d’autres acteurs alpins !

Navigation